La durée de vie des reins transplantés s'est améliorée en 3 décennies mais stagne

La durée de vie des reins transplantés a considérablement augmenté en trois décennies. Pour la période 1986-1995, 87% des reins transplantés étaient fonctionnels après un an et 75% après cinq ans. Pour la période 2006-2015, 92% des reins transplantés restaient fonctionnels après un an et 84% après cinq ans, selon une étude internationale basée sur les données du Collaborative Transplant Study, compilant les informations de 108.787 receveurs provenant de 135 hôpitaux de 21 pays européens.

Le professeur Maarten Naessens (KU Leuven), qui a collaboré à l'étude, remarque que les principaux progrès ont été enregistrés durant la période 1986-2000 et que peu d'améliorations ont été constatées ces 15 dernières années. «Ces données confirment ce que nous constatons dans les hôpitaux. En comparaison avec les progrès enregistrés dans d'autres domaines de la médecine, c'est frappant», explique-t-il.

Cette stagnation n'a rien à voir avec le profil des donneurs et receveurs, selon le professeur. «Les deux profils sont en moyenne plus âgés et ont donc un risque plus élevé de maladies. Mais même si l'on prend cela en compte, cela n'explique pas la stagnation de la durée de vie d'un rein transplanté», explique M. Naessens.

Ce phénomène peut s'expliquer par le traitement attribué pour éviter les rejets. «La médication que nous utilisons pour contrer les rejets date des années 90 alors que nos connaissances scientifiques ont progressé ces 15 dernières années. Cela ne s'est pas traduit en de meilleurs médicaments. Il y a un besoin clair d'innovation dans le domaine», ajoute-t-il.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.