Heurs et malheurs des brins d’ARN, et voilà l’épitranscriptomique!

Heurs et malheurs des brins d’ARN, et voilà l’épitranscriptomique!

Ainsi l’Homme est confronté à l’infiniment petit! Comment une molécule nanométrique peut-elle entraîner autant de conséquences dans le monde, tantôt catastrophiques (pandémie virale…), tantôt miraculeuses (traitement de maladies rares…)?

Cancer de la prostate à faible risque: un simple suivi peut être bénéfique au patient

Cancer de la prostate à faible risque: un simple suivi peut être bénéfique au patient

Les hommes de plus de 60 ans atteints d'un cancer de la prostate à faible risque bénéficieraient davantage d'une surveillance active que d'un traitement médical, selon deux nouvelles études européennes présentées vendredi au congrès annuel de l'Association européenne d'urologie (EAU).

Futurs évènements

Derniers commentaires